Jump to content
Neo Force Order Resurrection
Dr_Windu

Charlie Hebdo

Recommended Posts

Pas mal. :)

 

J'aurais plutôt mis le pouce en mine de crayon. Sinon j'aime bien.

Share this post


Link to post
J'arrive un peu en retard sur ce sujet ; Etant perdu dans les alpes et n'ayant accès que très sporadiquement au net je n'ai eu connaissance de cette affaire que ce matin lorsque le drapeau fût mis en berne et la minute de silence annoncée.
 
Après m'être mis au courant des faits j'ai constaté qu'encore une fois de nombreuses personnes réagissaient sans aucune retenue, se découvrant des idéaux républicaines là où la veille il n'y avait que l'indifférence et réalisant du même coup que nous étions en guerre contre une idéologie totalitaire incompatible avec nos valeurs occidentales.
Pourtant cet événement, même si aura probablement pour la France la portée d'un 11 septembre, n'a pas été le premier du genre si on se souvient de Mohammed Merah, Medhi Nemmouche ou du nombre considérable de ressortissants français partis faire le jihad en Syrie.
 
Et quelle a été la réaction de la France contre la montée de l'Islam "radical" ? Renverser des monarchies stables qui elles-même contenaient un semblant d'ordre dans leurs frontières, s'allier au Hezbollah, au MNLA, aux wahhabites syriens contre des régimes légitimes mais malheureusement pour eux antiaméricains et même nier pendant longtemps la réalité des expatriés français partis faire la guerre pour l'EIL avant de se rétracter et de constater bien trop tard le désastre.
Voilà pourquoi lorsque notre cher président décrète une minute de silence national, et pour faire écho au ministre de l'intérieur selon qui « ce n’est pas un délit de prôner le djihad »,  je préfère moi m'exprimer.
 
Mais la chose qui me dérange le plus dans cette histoire, et plus généralement dans ce genre de cas, c'est la vitesse à laquelle les autorités ou représentants officiels de l'état et de l'Islam nous demandent de ne pas faire d'amalgames.
 
Oui en effet on ne peut que le constater, la grande majorité des gens de culture musulmane vivant en occident ne sont pas des terroristes, n'ont pas vocation à n'être autre chose que des citoyens lambdas globalement inoffensifs.
 
Mais si la majorité des musulmans ne sont pas des terroristes, la majorité des terroristes eux sont des musulmans. Et c'est là où interviennent des gens comme Tariq Ramadan ou Dalil Boubakeur nous expliquant que non, l'Islam ce n'est pas ça, l'Islam est une religion de paix prêchant la bonté et l'amour et que les partisants fanatisés de Daesh ne sont pas des musulmans... Sauf que ces derniers n'ont jamais demandé l'approbation des musulmans européens pour se sentir musulmans eux-mêmes et on est en droit de se demander laquelle des deux factions pratique un Islam conforme à leurs propres textes sacrés.
 
Pour cela il suffit de lire le Coran et les textes acceptés par les sunnites pour se rendre compte que finalement ceux qui en sont le plus proche sont en fait les cultistes de Daesh et que l'Islam pratiqué en occident par le commun des mortel n'en est en fait qu'une version bâtarde très éloignée des enseignements véritables.
Pourquoi ? La raison en est très simple : Combien de musulmans ont lu le Coran ? Probablement qu'un tout petit nombre. Combien en ont étudié le sens, en arabe, dans le contexte ? Probablement encore moins. L'Islam occidental n'est qu'une suite d'acquis culturels et de taboos ancestraux (porc, voile, mariage, prières quotidiennes, etc...) qui se fondent relativement bien dans une culture qui n'est plus chrétienne depuis longtemps si ce n'est de tradition.
 
On compare souvent les religions chrétiennes et musulmanes en arguant que les deux ont tracés équitablement leurs sillages de morts et d'injustices ; En citant notamment l'Inquisition Espagnole et les croisades. Mais si le Christianisme a été réformé au fil des conciles, l'Islam lui est resté très proche des enseignements originels du prophète et ce pour plusieurs raisons.
 
D'abord contrairement au Christianisme, l'Islam a été une religion du vivant même de Mahomet ; Et si le christianisme est essentiellement l'oeuvre de Paul de Tarse et s'est lentement diffusé dans le monde romain jusqu'à la conversion de Constantin Ier et avec lui de Byzance, l'Islam a été créé comme outil de propagande guerrière.
Ensuite le Christianisme dispose, ou disposait, d'un clergé unifié permettant de donner une certaine uniformité et cohérence à leur message quand l'Islam ne connais ni clergé ni intercession (sauf pour les branches Shiites, minoritaires en nombre et exterminés par Daesh).
 
Et pour finir, un point fondamental, les deux textes divins n'ont pas la même nature. La Bible, comme son nom l'indique est un recueil de textes d'origines et d'époques diverses, en partie hérités des Babyloniens, des Juifs, puis des premiers chrétiens. Ce sont des textes sacrés certes mais d'origine humaine et de par cela interprétable choisis par des humains pour représenter la "parole divine" à un instant précis de l'histoire. Cet état de fait a permis de nombreuses révisions et adaptations de la religions aux contextes des différentes époques traversées.
Le Coran lui est un et incréé. Il en existe un exemplaire tel quel écrit en langue arabe dans les cieux. Il est la parole d'Hallah et doit être considéré comme telle et ne saurait souffrir d'aucune modification.
 
L'opinion publique et les médiats essaient de disculper l'islam de ce qui est arrivé. Recteur de la Grande Mosquée de Paris lui-même a même pleuré sur les musulmans au lieu de pleurer sur les victimes, en affirmant que ce qui s'est passé est un coup porté à l'ensemble des musulmans...
Ce qui est arrivé est entièrement conforme à l'enseignement de l'Islam tel qu'il ressort du Coran, de la Sunna de Mahomet et de tous les ouvrages de droit musulman reconnus par les grandes mosquée occidentales. Est-il nécessaire de rappeler comment Mahomet s'est vengé de ceux qui l'ont critiqué ? De ce que Mahomet a fait à Um Qarfa ? Comment le Coran stigmatise les poètes dans le chapitre éponyme ? Jamais Mahomet n'a admis la moindre critique à son égard ; Il n'acceptait que ceux qui chantaient ses louanges, comme le font les rois et les chefs des pays musulmans aujourd'hui.
 
Pour nous montrer que le Coran est tolérant envers les mécréants on sort souvent les sourates mecquoises écrite avant les sourates médinoises ; Malheureusement ces dernières remplacent les premières comme indiqué clairement dans le Coran. Une sourate prônant la tolérance envers les juifs ou les chrétiens ne saurait être prise en compte quand il est écrit plus tard (parmi tant d'autres sourates du même acabit) :
 
(4.59 / K) Ceux qui refuseront de croire à nos signes, nous les approcherons du feu ardent. Aussitôt que leur peau sera brûlée, nous les revêtirons d'une autre, pour leur faire éprouver un supplice cruel. Dieu est puissant et sage.

(8.57 / K) Il n'y a point auprès de Dieu d'animaux plus vils que ceux qui ne croient pas et qui restent infidèles.

 

(47.4 / K) Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu'à en faire un grand carnage et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits.

 

Après avoir joint le pouvoir et l'épée à la prophétie, il n'a toléré aucune critique contre lui ou le Coran.
 
Les psychopathes qui ont attaqué la rédaction de Charlie Hebdo se considéraient donc comme les exécutants de la loi islamique contre ceux qui critiquent Mahomet. Et ce qu'ils ont fait est conforme aux dispositions de la loi islamique. Une question se pose : où l'ont-ils appris ? Dans les prêches des imams de quelles mosquées ? De nombreux Imams de grandes mosquée françaises prêches sur internet des fatwas dans lesquelles ils encouragent à violer les lois du pays pour faire avancer leur cause radicale.
 
En refusant toute critique de l'islam, de Mahomet et du Coran même en France, les musulmans voudraient tout simplement y appliquer la loi islamique et brider la liberté d'expression. Tant que de telles idées dominent la mentalité des musulmans, ce qui est arrivé à Paris avec Charlie Hebdo se répétera.
 
J'en ai été témoins un nombre incalculable de fois dans le presque un an et demi passé dans les pays musulmans.
Même quand ils se font la guerre entre eux comme c'est le cas du Liban et de l'EI, lorsqu'on ose toucher aux symboles sacrés de leur religion ils se retournent instantanément contre les autres religions.
 
Et si la France et le monde occidental se sont indigné devant ce drame, ils ne l'ont pas fait d'une seule voix. Je prends pour exemple les diverses réactions de joie sur Twitter ou Facebook de gens soutenant l'EI, de la réaction de Geneviève Lepage, présidente de l'Association musulmane québécoise : «L'islam n'est pas une menace. Ce qui est une menace, c'est que des organisations comme Charlie Hebdo fomentent elles-mêmes la division et l'intolérance», la tentative de reproduction du crime à la rédaction de Valeurs Actuelles dans le IIe arrondissement par un forcené armé de tournevis ou encore le journal turc Takva Haber annonçant la nouvelle comme en étant une bonne.
 
Quant à la question de pourquoi s'attaquent-ils à la France, la réponse est simple. Dans les pays musulmans, il n'y a pas de caricaturistes, il y a infiniment moins d'artistes, de créateurs et à plus forte raison de satire, parce que les sociétés musulmanes ne leur permettent pas de vivre très longtemps. Même la Tunisie qui est de loin le pays musulman le plus ouvert ne tolère pas de telles caricatures.
 
Je vais terminer sur deux choses.
 
Tout d'abord l'Islam est une religion. Donc une idée. Une idée est critiquable. Comme on peut critiquer le communisme, le christianisme (comme le procès/Squetch contre les femens le prouve), le pastafarisme ou le sarkozisme on peut également critiquer l'Islam ou le judaïsme sans se faire agresser par les paladins de la bien-pensance qui assimilent islamophobie et xénophobie.
 
Le problème principal est donc qu'au lieu de crier à l'amalgame à chaque fois qu'un musulman applique sa religion, on devrait faire en sorte de purger le Coran de toutes les sourates médinoises pour le rendre compatibles avec les valeurs républicaines et de l'Islam tel qu'il est pratiqué par les musulmans intégrés.
 
Et ensuite quelques petites citations marantes :

Une lettre ouverte de Dalil Boubakeur, se présentant maintenant comme un grand défenseur de la liberté de pensée :

 

 

Paris, le 1er février 2006,

 

La publication de caricatures du Prophète de l’Islam par le quotidien danois « Jyllands Posten » relayé par un quotidien parisien est un acte exécrable mettant une nouvelle fois en exergue l’Islamophobie ambiante, raciste et méprisante, envers plus d’un milliard de musulmans.
La personne du Prophète Muhammad est fortement vénérée dans le monde. Il ne viendrait à l’idée d’aucun croyant de ridiculiser les fondateurs d’autres religions ou croyances tels que Jésus, Moïse, Bouddha, Confucius, etc…
 
De tels actes prémédités pour porter atteinte et humilier la foi musulmane sont gratuits, délibérés et pernicieux pour nuire, notamment à la paix religieuse.
Cela ne peut que raviver les tensions en Europe et dans le monde où l’on cherche plutôt à rapprocher les idées et les hommes, non à la diviser et à les opposer.
 
Les caricatures danoises apportent ainsi des éléments supplémentaires à tous ceux, de tous bords qui ne travaillent que pour aggraver les fractures entre l’Islam et l’Occident.
Aujourd’hui les boutefeux du révisionnisme et les négationnistes touchent à la relecture du nazisme et de ses crimes, et ne se gênent plus pour porter atteinte au sentiment du Sacré qui n’a pas à être jugé ni ridiculisé et encore moins caricaturé par ceux qui n’y croient pas.
 
Il n’y a plus dans ce cas de liberté de la presse mais détournement de cette liberté.
Hier les musulmans du monde étaient incapables de réagir à leurs détracteurs qui des siècles durant n’ont pas cessés de déverser des tombereaux de calomnies sur leur religion, leurs livres sacrés, leur Prophète.
 
La modernité d’aujourd’hui leur permet d’exprimer leur profonde désapprobation de cette atteinte profanatoire et diffamatoire portés à leur religion caricaturant et affublant leur Prophète d’une image de terroriste accréditant une fois de trop l’Islam à la violence et au terrorisme.
 
Comme dit le proverbe « Qui sème le vent récolte la tempête ».
 
La Grande Mosquée de Paris condamne fermement cette atteinte inqualifiable du respect que mérite toute croyant quelle qu’elle soit de par le monde.
 
Docteur Dalil Boubakeur Recteur de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris.

 

 

Et un reportage de France 3 diffusé en 2004 qui parle du terrorisme ; Devenant intéressant vers 1 h 05. (Cherif Kouachi étant un des tireurs présumés de Charlie Hebdo) :
 
 

Share this post


Link to post

Je suis pas d'accord avec les deux-tiers de ce que tu as dit mais je vais même pas argumenter. Je trouve que ton analyse est partiale, et je pense qu'il y manque un peu de géopolitique.

 

Je dirai juste 2 choses concernant le futur:

-On ne peut pas demander au musulmans de France de "descendre manifester contre" pour prouver je ne sais quelle valeur identitaire: rien qu'en le leur demandant, on les met à l'écart sans leur laisser la moindre chance d'intégration.

 

-Vous n'êtes pas en sécurité: si un jour le terrorisme religieux cesse, le politique prendra le relais. Et si un jour ya plus de terrorisme, alors faites un bilan pour le cancer. Ceux qui vous disent que tout va bien sont des menteurs. Ou des fous. Ceux qui prétendent pouvoir assurer votre sécurité aussi. Et ceux qui y croient vraiment sont aveugles.

 

Après, je rejoins quand même Mal. C'est la guerre, et nous on fait des frappes ciblées sur leurs infrastructures, leurs lieux de passage, là ou ça fait mal. Faut s'attendre au même genre de riposte: ciblées, rapides et brutales.

Share this post


Link to post

Mon analyse est globalement impartiale même si je me permets quelques petites réflexions gratuite envers nos politique... Si je devais être partial, étant anti-religieux j'aurais pu m’éprendre dans un discours plus sarcastique. Ici je n'énonce que des faits.

 

Je serais ravis que tu m'éclaires sur les points de géopolitique qui me seraient inconnus par contre. Je pourrais parler longuement des antagonismes entre les différents courants de l'Islam, le cas des alaouites, le problème turque, la différences entre l'arabe littéraire et les dialectes régionaux qui empèche les arabes de lire le coran dans le texte, le racisme chez les berbères, la disparition des chrétiens d’orient et quantité d'autres points intéressants mais qui ne ferait que polluer le sujet principal.  

 

Le point qu'il faut retenir c'est que le mysticisme et la vision selon laquelle la religion est l'affaire de la vie privée de chacun est un concept très occidental qui n'est pas pertinent dans une religion très terre à terre comme l'Islam qui porte non seulement un message philosophique mais aussi un programme politique dans lequel les autres religions n'ont pas de place.

 

Pour ce qui est de ne pas demander aux étrangers de culture incompatible de s'intégrer pour ne pas froisser leur valeurs identitaires par contre je ne suis absolument pas d'accord avec toi.

C'est au pays d’accueil de fixer les règles d'intégration. On ne demande pas aux gens de manifester pour jouer au "bon français" mais bien d'intégrer les valeurs nationales à la base. 

L'immensité des pays du monde demandent d’adhérer à des valeurs communes pour pouvoir vivre sur le territoire et y travailler. L'espace Schengen y fait encore une fois office d’exception, la nationalité y étant extrêmement simple à acquérir. Cela permet à des Imams radicaux venus du Moyen-Orient de prêcher en arabe sans aucun contrôle dans des grande mosquée ayant pignon sur rue.

 

Essaye de sortir avec ta femme non voilée en Arabie Saoudite ou au Qatar pour voir ce qui se passe, pays qui sont pourtant nos alliés.

 

[33 : 57] : « Ceux qui injurient (offensent) Allah et Son messager, Allah les maudit ici-bas, comme dans l’au-delà et leur prépare un châtiment avilissant ».

[33 : 61] : « Ce sont des maudits. Où qu’on les trouve, ils seront pris et tués. »

Share this post


Link to post

Je suis pas d'accord avec les deux-tiers de ce que tu as dit mais je vais même pas argumenter. Je trouve que ton analyse est partiale, et je pense qu'il y manque un peu de géopolitique.

 

Je dirai juste 2 choses concernant le futur:

-On ne peut pas demander au musulmans de France de "descendre manifester contre" pour prouver je ne sais quelle valeur identitaire: rien qu'en le leur demandant, on les met à l'écart sans leur laisser la moindre chance d'intégration.

 

-Vous n'êtes pas en sécurité: si un jour le terrorisme religieux cesse, le politique prendra le relais. Et si un jour ya plus de terrorisme, alors faites un bilan pour le cancer. Ceux qui vous disent que tout va bien sont des menteurs. Ou des fous. Ceux qui prétendent pouvoir assurer votre sécurité aussi. Et ceux qui y croient vraiment sont aveugles.

 

Après, je rejoins quand même Mal. C'est la guerre, et nous on fait des frappes ciblées sur leurs infrastructures, leurs lieux de passage, là ou ça fait mal. Faut s'attendre au même genre de riposte: ciblées, rapides et brutales.

Oula, utiliser le cancer comme analogie pour parler de terrorisme , ouf tu fais fort .le cancer , on connait le mal, et on a des outils pour le soigner, pas parfait mais bon.Et c est une loterie que la nature impose a ceux qui ont la malchance de la gagner.Et on a tous notre numero dans la urne...

Le terrorisme religieux est issu de la haine de certains qui applique les preceptes du coran selon una interpretation extreme, déformés par leur esprits malades et qu ils ont transformé en outil pour l assassinat..

Share this post


Link to post

Euh, le cancer c'était pas une analogie. S'juste qu'on est pas en sécurité point. Ca n'allait pas chercher plus loin.

 

Je prétend pas éclairer Mal, mais rajouter que l'Islam prend ses sources dans des pays majoritairement d'une extrême pauvreté, que ça joue sur la conception que les gens ont de la religion et que si développement économique futur de l'Afrique il y a, ils auront a se poser les mêmes questions que nous sur la place de la religion dans leur société. Suis pas pro du Quatar, mais c'est pas eux qui ont des soucis sur l'application de la loi Islamique récemment?

 

Et si je regrette, mais tes réflexions sur les chrétiens vs l'absence de possibilité d'interprétation que tu laisse au musulman de l'autre coté me font l'effet d'impartialité.

 

Juste un PS pour dire que le but du topic, tel que je le conçois n'est pas d'argumenter sur le pourquoi ni de refaire le monde. C'est en partie pour ça que je veux pas trop argumenter et me lancer dans un débat qui mêle intégration, religion, immigration, surveillance.

Share this post


Link to post

J'ai simplement exposé des fait en comparant les croyances de deux grandes religions. Je pourrais très bien le faire sur l'Islam et le Judaïsme qui sont très proche sur de nombreux points.

Pour comprendre le monde et la géopolitique il faut voir les choses telle qu’elles sont pour éventuellement apporter des solutions ou éviter que de telles choses se reproduisent.

Je suis autant anti-chrétien qu'anti-Islam mais il est important à mon sens de comprendre les différences fondamentales qui séparent les fondements des deux religions, d'ont l’incréation du Coran est un point essentiel.

 

Pour te répondre l'Islam prend sa source nébuleuse au Ve siècle dans une contexte de conflits tribaux entre le clan de nomade de Mahomet et les clans sédentaires de la péninsule arabique. Le Coran ayant été utiliser pour rallier des tribus non alignées à l'effort de guerre du prophète en ajoutant la foi à l'esprit de conquête.

 

Dire que les pays musulmans sont des pays globalement pauvres est faux. Certains sont même particulièrement riche en matière premières si ce n'est en terres cultivables. 

Et le monde musulman ne se résume pas au seul monde arabe, l’Afghanistan et l'Azerbaïdjan ou la Bosnie sont des pays majoritairement musulmans alors que le plus grand pays Islamique est l'Indonésie.

Les pays du Maghreb ont un niveau de vie très proche du notre, y compris la Libye avant notre intervention, de même que l'Iran ou l'Arabie Saoudite.

Les pays d'Afrique noir comme la Somalie ou Djibouti par contre sont extrêmement pauvres mais leurs voisins le sont tout autant sans êtres des pays musulmans.

 

Penser que les droits de l'homme ou la démocratie sont des valeurs ineffables et universelles est un acte de foi mais pas une analyse objective du monde.

Ce qui fait que habitants de pays musulmans sont majoritairement des pauvres vient du fait que les régimes prévalents dans le monde islamique sont totalitaires au seul profit de la caste dirigeante.

C'est d'autant plus vrai au Qatar, au Liban ou aux EAU ou la population autochtone est minoritaire et possède toutes les richesses et où la main d'oeuvre étrangère est littéralement réduite en esclavage.

 

Donc oui, dans des pays modernes ou la majorité de la population est d'une culture plus ouverte, l'Islam est tolérant et intégré. Mais ça ne vient pas de l'Islam lui même et ça ne représente pas la majorité des croyants musulmans sur terre.

Et si je suis persuadé qu'il est possible à terme de changer la vision qu'ont les musulmans de leur livre sacré, ça n'est possible que dans le cadre de notre civilisation, l'Islam rejetant par principe le concept de laïcité.

Et quand je parle de notre civilisation je n'évoque pas notre passé judo-chrétien mais bien notre vision droit de l'hommiste et laïque du monde.

 

Pour ce qui est de l'application de la charia je suppose que tu parles de son adoption récente par le Sultanat de Brunei en lieu et place de son ancien code de loi, ce qui à fait couler beaucoup d'encre.

Discuter de la charia est plus complexe car elle se base non seulement sur le Coran mais aussi sur tout un tas de textes apocryphes et de traditions ancestrales, pour certaines pré-islamiques, et n'est pas appliqué de la même façon partout.

Share this post


Link to post

OK, pays pauvre était inadapté, j'aurai du mentionner "à population pauvre". Autant pour moi.

 

Mais je regrette, on peut pas dire que l'islam en lui même soit facteur d'intolérance et de non-intégration. Même la bible a ses moments violents (suffit d'aller chercher sur google) et pourtant on arrive a peu près à les intégrer. J'en revient toujours à la même chose, c'est l'interprétation des croyants qui fait que l'on tombe dans le fanatisme. Et cette interprétation dépend du contexte géopolitique, culturel, économique, etc.

Share this post


Link to post

Je suis en partie d'accord avec toi.

Oui ce sont les croyants qui font une religion, et oui ces croyants ont une approche différente de leur religion suivant dans quel contexte ils l'exercent.

 

Mais si, et ce n'est pas un avis personnel mais une analyse objective d'un fait, l'Islam est intrinsèquement vecteur d'intolérance et de violence et ce quel qu'en soit le contexte.

Je n'ai peut être pas été assez clair dans mes explications. Je n'ai jamais prétendu que la bible était exempt de passages violents ni que le christianisme est meilleur que l'Islam, je ne fais pas de jugements de valeurs. J'ai seulement affirmé que les textes mêmes qui la composent sont de nature différentes de celle du Coran de part justement le contexte historico-culturel dans lequel ils ont été écrits puis compilés et que c'est cette structure qui rend les deux religions si différentes. 

 

​Tu sembles détacher les religions du contexte duquel elles sont issues en croyant que le fanatisme en est une mauvaise interprétation et que parce que nous vivons dans une société tolérante, l'intolérance ne peut qu'être anormale.

Le christianisme pour reprendre la comparaison est issue de 2000 ans dévolution constante, avec de nombreuses branches séparée, oubliées (comme l'Arianisme) et/ou ré-assimilé (comme l'église Maronite) mais toujours en accord avec le contexte politico-économique des différentes époques. Mais on a pas eu à intégrer les chrétiens, ils constituent la base même de notre civilisation.

 

L'Islam étant de base un texte guerrier de nature divine il a de fait pas pu être révisé et réinterprété au fil des siècle. Et ne l'est toujours pas.

La bible est passé de par toute une collection de langues avant d'arriver en Français chez nous, et les origines de l'ancien testament sont largement empruntés à d'autre religion, le Zoroastrisme en premier lieu.

Le Coran a toujours été tel qu'il est, dans l'arabe littéraire qui est toujours lu dans le texte par les savants Islamiques et constitue un tout écrit par une seul personne et non un recueil de textes divers dont on peut discuter l'interprétation.

 

Donc oui, on peut imaginer des gens de culture musulmane, comme certains que tu dois probablement connaitre dans ton entourage qui sont parfaitement intégrés et fréquentables, mais non on ne peut leur donner raison lorsqu'ils annoncent d'autorité que les seuls vrais musulmans ce sont eux.

 

Et comme je le soulignais il est important de prendre connaissance de cette donnée pour entreprendre tout débat constructif

Share this post


Link to post

Sur un ton plus léger Ils sont passer en 6 étoiles comme dans GTA :

6etoiles.jpg

Share this post


Link to post

C'est lointain peut être que je me trompe mais ce n'est pas Alexandre qui a ré-écrit une bonne partie des textes de la Bible pendant une crise à Constantinople ?

 

Ensuite, qui y a retouché ?

Share this post


Link to post

Ton avis sur l'islam est bien joli Malekith, mais juste pour le fun un petit quelque chose. L'Islam est quoi ? 600 ans plus vieux que le Christianisme ? principalement situé dans des pays qui sont egalement en retard vis a vis des pays occidentaux sur le developpement ? Tu parles des femmes qui peuvent pas sortir sans voile dans certains de leur pays ?

 

T'as regardé la situation en Europe avec le jolie Christianisme y a 600ans ? la situation des femmes a cette epoque ? nan en fait avance bien plus, les femmes ont des droits en Europe depuis quoi ? 50ans ? 60ans ?

 

Parce que bashé les pays musulmans c'est bien beau, mais faut pas oublié que plutot que les aidés les pays occidentaux ont un joli historique de domination (coucou l'algérie et la france ?), de manipulation (guerre froide ?), etc... Si au lieu de ca y avait eu un soutient on en serait peut etre pas la. Surtout que la plupart des "extremistes" ne sont pas arrivé par hasard a leur position actuelle dans les pays musulmans, ils ont été placés et encouragés lors de la guerre froide (Bin Laden en premier).

 

Et puis s'en prendre au Coran ca aussi c'est facile, je sais pas si toi tu l'as étudié en détail pour en parler comme ca (dans le doute on va dire que oui hein), mais quelques stats :

 

Islam, appelé religion de l'epée, nombre de fois ou le mot epée apparait dans le Coran (Saif en arabe) : 0

Chatiment : 117 -> Pardon : 234 !

 

Alors evidemment que l'Islam s'est principalement rependu a la pointe d'une epée, mais je pense pas que ca veuille dire grand chose, et dans le cas contraire je tiens a préciser que les croisades chrétiennes se sont pas faites en offrant des carambars aux enfants qui etaient la bas ni par des votes démocratiques hein.

 

D'autres stats ?

Jesus est mentionné 28 fois

Moise 130 fois

Abraham 60 fois

Mohammed ? 4 fois !

 

Parce que dans le Coran, le livre en lui meme, c'est ptet Mohammed qui vient apporter la touche finale a l'édifice, mais l'Islam respecte l'ensemble des prophetes juifs et chrétiens malgrés tout parce qu'ils pensent que tous transmettent la voix de Dieu.

 

Si avec tout ca le Coran te semble etre un livre saint qui incite au terrorisme... je sais pas quoi dire.

 

Surtout que niveau livre saint, je sais pas si t'as lu la Bible dernierement (ancien ET nouveau testaments), mais dans le genre reglements stupides, etc... y en a une bonne pelletée.

 

​Tu sembles détacher les religions du contexte duquel elles sont issues en croyant que le fanatisme en est une mauvaise interprétation et que parce que nous vivons dans une société tolérante, l'intolérance ne peut qu'être anormale.

Le christianisme pour reprendre la comparaison est issue de 2000 ans dévolution constante, avec de nombreuses branches séparée, oubliées (comme l'Arianisme) et/ou ré-assimilé (comme l'église Maronite) mais toujours en accord avec le contexte politico-économique des différentes époques. Mais on a pas eu à intégrer les chrétiens, ils constituent la base même de notre civilisation.

 

Croisades, Inquisition, Traite des noirs (rendu "légal" par l'eglise catholique qui a decrété qu'ils n'avaient pas d'ame), j'en passe et des meilleurs.

 

Le christianisme n'a pas évolué pour s'adapté a quoi que ce soit, et surtout pas en accord avec le contexte, t'as pris la chose a l'envers. L'eglise catholique ne s'est pas adapté, elle a écrasée toute forme de concurence. Non seulement par les actes cités juste avant (croisade, inquisition, etc...) mais surtout par "l'evangélisation". Le catholicisme a été imposé par la force a travers le monde a toute les civilisations moins avancés que la civilisation européenne (ce qui malheureusement etait le cas de... toute). Et au passage les "evangélisateurs" se sont pas privés, amas de richesses, meutres, exécutions, viols, etc...

Et ceux qui résistaient ? Ils ont été convertis a la force des epées, canons, et autres armes a feu.

 

Mais non clairement tu as raisons, on a pas eu a intégrer quoi que ce soit, ca c'est fait tout naturellement. Et d'ailleurs je pense que c'est assez honteux de dire que les chrétiens sont la base de notre civilisation quand :

1/ ils représentent la base de la civilisation européenne mais pas plus

2/ ils ont freinés le developpement de ladite civilisation autant qu'ils le pouvaient (et c'est pas Galilee qui me contredira)

 

 

L'Islam étant de base un texte guerrier de nature divine il a de fait pas pu être révisé et réinterprété au fil des siècle. Et ne l'est toujours pas.

La bible est passé de par toute une collection de langues avant d'arriver en Français chez nous, et les origines de l'ancien testament sont largement empruntés à d'autre religion, le Zoroastrisme en premier lieu.

Le Coran a toujours été tel qu'il est, dans l'arabe littéraire qui est toujours lu dans le texte par les savants Islamiques et constitue un tout écrit par une seul personne et non un recueil de textes divers dont on peut discuter l'interprétation.

 

Je vais peut etre te surprendre, mais la Bible est un test de nature Divine aussi.

La Bible est la meme depuis le début. Je sais pas ou tu as vu qu'elle etait passé par toute une collection de langues avant d'arriver en francais, mais la Bible c'est un texte en Latin, et qu'elle a été traduite du Latin en francais directement. Et que le latin a l'epoque ou ca a été écrit etait surement la langue d'origine de la bible puisque c'etait le language le plus répandu (bah oui, l'empire romain c'etait grand).

Quant aux discussions d'interpretations qui sont impossible sur le Coran, tu m'expliqueras ou elles existent dans la Bible alors que le Vatican choisit délibérément d'ignorer certains textes, de certains apotres, parce qu'ils ne leur conviennent pas.

 

Oh, et dans le fait que le Coran soit écrit par un seul homme ? Je sais pas si tu connais St Thomas D'aquin, mais c'est le petit bonhomme qui dans les années 1200 et des brouettes a interprété la Bible, tellement bien que pendant quelque siecle la vision de cette homme sera considéré par l'église comme philosophia perennis, c'est a dire la seul et unique interpretation valide de la Bible.

Une citation pour mieux comprendre le genre de personne que c'etait ? "La femme est un etre occasionnel et accidentel".

Oui oui, c'etait un mysogyne, en fait on peut penser que la place de la femme dans la société médiéval est en majorité son oeuvre.

 

 

Enfin bref, toussa² pour dire qu'avant de jeté la pierre a une civilisation ou a un livre Saint, il faudrait ptet commencé par replacer les choses dans leur contexte et regarder dans son propre placard pour voir les squelettes qu'on y trimballe.

 

Parce que des abrutis y en a dans tous les pays, toutes les civilisations et toutes les religions, mais ca en fait pas pour autant des pays, civilisations et religions d'abrutis.

 

Ou alors faudra m'expliquer pourquoi vous etes pas en train d'exterminer les corses alors que eux aussi savent jouer de l'explosifs ? La d'un seul coup y a plus de généralisation ?

 

Oh, et au passage, une des victimes, un policier de 42ans, celui qui a été executé en pleine rue (balle dans la jambe puis dans la tete a bout portant) apres avoir essayé d'arreter les 2 terroristes avec un simple pistolet s'appelait Ahmed Merabet, il etait musulman et d'origine algérienne.

Si les terrorristes agissaient vraiment au nom de leur religion pourquoi auraient-ils tués un autre musulman ? c'etait pas un infidele, il etait pas une menace (il etait deja a terre).

 

Donc je suis désolé, mais c'est pas parce 3 personnes commettent un attentat en disant agir au nom de leur religion que c'est le cas.

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×