Jump to content
Neo Force Order Resurrection
Sign in to follow this  
Morphyish

Galère sous Ubuntu

Recommended Posts

6 millions d'utilisateurs ont un win piraté. Ils uniformise le décors win en proposant une update gratuite pour win 7 et 8. Pour les entreprise il y aura un modèle économique basé sur l'abonnement mensuel d'après ce que j'ai compris.

 

Histoire à suivre dans tous les cas

Share this post


Link to post

Je sais que c'est anecdotique, mais moi et tous les gens que je connais utilisaient Windows exclusivement il y a dix ans, et toutes les exceptions étaient sous MacOS.

 

Aujourd'hui la plupart des gens de ma famille tournent, dont un bon nombre exclusivement, sous un Linux. Certes, c'est moi qui ai fait l'installation dans beaucoup de cas, mais l'essayer c'est relativement l'adopter pour les non-gamers que je connais.

 

Pas mal d'autres gens de ma connaissance (des non-informaticiens de JSB, des NFOR comme Jeed, etc.) qui sont geek-mais-pas-trop à des degrés divers ont tendance à décider de l'adopter spontanément, en demandant juste quelques conseils dans leur choix de distrib ou pour l'install.

 

Toujours de manière super anecdotique, je dirais que le plus gros argument pro-Linux ces derniers temps à été... Windows 8. De très loin. Ce qui fait peur aux gens c'est le changement d'interface, et vu que Microsoft a décidé de leur en imposer un payant dans tous les cas, pas mal de gens préfèrent un adopter Linux qui soit a plus en commun avec leur OS Mobile (Unity, gru...), soit garde des similarités avec XP (barre des tâches, start menu, icon tray, etc.).

 

Du coup, ça fait sens que le changement d'interface vers Win10, après celui vers 8 et 8.1, fasse un peu "un pas en avant et deux petits pas en arrière".

 

Par ailleurs, il se peut que leurs décisionnaires marketing à cravate aient fini par écouter la voix du bon sens suite à la pression continue du marché mobile (Android, c'est Linux, iOS c'est BSD et Windows Phone c'est... bah c'est rien, personne s'en sert de toute façon), et des effets d'annonce comme SteamOS (basé Debian). Même si je pense que Valve brasse beaucoup d'air avec cet OS, il est possible que le brassage d'air inquiète davantage les marketeux que les tendances de fond (qui sont rudement inquiétantes pour Microsoft).

 

D'autant que l'obstacle numéro 1 à la mort de Windows est la compatibilité avec un tas de logiciels spécifiques qui n'existent qu'en .exe - jeux DirectX 1x et vieilles applis XP. Les premiers sont très impressionnants mais ne représentent pas forcément un très gros public (surtout que nombre de devs en ont un peu marre de dépendre de Grosoft), et les seconds deviennent petit à petit aussi difficiles à faire fonctionner sur le dernier Windows qu'avec Wine (j'ai du mettre en place à des gens des machines virtuelles sous XP pour permettre une compatibilité avec des logiciels clairement conçus pour W95).

 

 

 

...du coup, ouais, c'est la panique chez Grosoft. M'étonne pas.

Share this post


Link to post

Je suis pas trop d'accord pour Linux, effectivement c'est bien pour nous les infos ou les amis d'infos qui ont quelqu'un sur qui compter au départ, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

 

De plus, des infos continuent à préférer windows, pourquoi pas. Mais la véritable force de crosoft c'est qu'il est intégré à 99% des PC que l'on achète :o

Share this post


Link to post

Il se peut aussi tout simplement que Crosoft ait fait quelques calculs et se soit rendu compte que les ventes de mise à jour représente que dalle par rapport aux ventes de Windows lié à l'achat d'une machine. Pour éviter que Windows 7 devienne le nouvel Xp, avec une base d'utilisateurs qui ne veulent pas décrocher, ils incitent les gens à faire la MaJ. Je suis pas sur qu'il y ait une quelconque peur derrière ça, c'est juste une manœuvre marketing qui vise à la fois à redorer leur blason et a pousser les gens à utiliser un OS avec, à n'en pas douter, de nouvelles fonctionnalités absolument indispensable qu'ils souhaitent vraiment nous voir utiliser (Windows store, comptes liés, cloud, etc.).

Share this post


Link to post

Je suis pas trop d'accord pour Linux, effectivement c'est bien pour nous les infos ou les amis d'infos qui ont quelqu'un sur qui compter au départ, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

Hum. Quel pourcentage de la population a un ami d'ami capable d'installer un Linux aujourd'hui ? Et on parle de Windows, mais combien de secrétariats abandonnent MSOffice (qui ne marche pas super bien sous Linux) au profit d'OpenDocument ?

 

Il me paraît cependant totalement plausible qu'ils n'aient juste pas envie de répéter l'expérience du support d'XP. (Quoi que je ne suis pas sûr de ce que l'usage prolongé de XP leur coûte réellement - si on exclut les ventes perdues pour la prochaine version ?)

 

Mais je pense quand même que Microsoft commence à avoir, comme qui dirait, un mauvais pressentiment. Et qu'il est totalement fondé.

Share this post


Link to post

Mise à jour : Dans une rare démonstration de communication si fragmentée qu’elle en devient trompeuse, Microsoft est revenu sur le cas des licences pirates de Windows 7 et 8. Dans un communiqué envoyé à Polygon, dont le contenu nous a été confirmé, la firme indique que l’on pourra mettre à jour un tel système avec Windows 10, mais que l’opération aboutira… à une machine sans licence. On se demande dès lors comment une telle décision peut aider à combattre le piratage si les utilisateurs se retrouvent avec un système qui n’autorisera finalement que des sessions d’une heure (cas d’un Windows actuellement sans licence). On s'étonnera aussi d'un tel retournement de veste en à peine une journée.

 

 

http://www.nextinpact.com/news/93502-windows-10-versions-pirates-windows-7-et-8-eligibles-et-prerequis-techniques.htm

Share this post


Link to post

Ok ... c'était pour faire un peu de bruit quoi :P

Share this post


Link to post

Buh, comment j'avais mal lu le post de RP. Je pensais qu'il s'agissait de mettre à jour des installs "normales" de Windows, pas des crackées.

 

J'avoue que ça n'avait un peu aucun sens.

Share this post


Link to post

Moui, je doit admettre que les "journaliste" sur le net qui ne prennent même pas le temps de comprendre ce qu'ils racontent commencent à m'agacer.

 

Franchement, l'article de nextimpact qu'a donné DS est assez choquant avec son titre édité "[MàJ] Versions pirates et Windows 10 : l'incroyable machine arrière de Microsoft" qui d'après l'url devait être quelque chose du genre "Windows 10 : versions pirates windows 7 et 8 eligibles et prerequis techniques". Sauf que Microsoft n'a pas fait machine arrière, mais à juste clarifié ces dires parce que des pseudo journalistes ce sont empressés de raconter ce qu'ils voulaient comprendre. L'article de Polygon cité par l'édit de nextimpact contient la déclaration de Microsoft suivante (emphasis mine) :

"We are upgrading all qualified PCs, genuine and non-genuine, to Windows 10," said Terry Myerson, head of Microsoft's operating systems division, in an interview with Reuters. A Microsoft representative confirmed the announcement in a statement to The Verge, saying, "We believe customers over time will realize the value of properly licensing Windows and we will make it easy for them to move to legitimate copies."

À aucun moment il ne disent qu'ils légitiment les versions pirates. Ils autorisent juste la mise à jour, qui au passage doit virer le crack. Le but clairement expliqué est de faciliter le passage des utilisateurs à une version officielle. Dans ces conditions, un pirate n'a aucun intérêt à passer par l'update officielle si il ne veux pas acheter Windows 10. Et c'est parfaitement logique puisque l'inverse serait contraire aux intérêt de Microsoft. Et le pire est d'accuser Microsoft de retourner sa veste pour justifier leur propre erreur.

 

Alors je suis d'accord que la com de Microsoft est ambiguë. C'est même potentiellement volontaire pour "piéger" les pirates et les inciter à acheter Windows 10 une fois leur crack supprimé. Mais ça ne change pas le fait qu'il est inadmissible que des "journalistes" sois-disant spécialisés extrapolent ainsi des déclarations sans se poser de questions, alors même qu'ils sont les premiers à dire que cette politique ne ressemble pas à Microsoft.

 

À moins, bien sur, que le but soit de générer du trafic. On fait circuler une info marquante pour inciter les gens à cliquer, et en bonus on les incite à revenir quelques heures plus tard pour lire l'erratum. Sauf qu'en l'occurrence, je crois (j'espère) que ce n'est que de l'incompétence.

 

 

Ça me rappelle l'histoire de l'annonce de la Wii U, où pas mal de journalistes semblaient ne pas avoir comprit qu'il s'agissait d'une nouvelle console, alors que pour avoir vu son annonce en live c'était plutôt clair. (Et qu'accessoirement l'annonce d'une console par Nintendo était attendue...)

Share this post


Link to post

Je me suis fait un peu la même réflexion (hormis que j'ai eu la flemme de chercher la source sur Polygon), à savoir qu'il fallait quand même être sacrément optimiste pour imaginer que MS légitimiserait les versions crackées. Du coup, je comprends mieux l'interrogation de RP, parce que ça fait assez gros quand même. Par curiosité, RP, c'est sur ce site (nextimpact) que tu avais vu passer l'info, ou y'en a d'autres qui ont fait tourner sans réfléchir ?

 

Les newsers, c'est vraiment des baltringues.

Share this post


Link to post

Au passage l'upgrade de Windows 7 et 8 vers windows 10 elle est pas gratuite, elle l'est que la premiere année comme un test en gros.

 

Sur ca aussi on voit beaucoup de news qui oublient de préciser ce "petit détail".

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  
×