Jump to content
Neo Force Order Resurrection
jeed

Reboot La France

Recommended Posts

Et meme par la suite le role du peuple a été nul, le mouvement a finit en république puis en un mouvement tellement sanglant que les dirigeants se sont entre tués.

Hihi, la tentation de répondre simplement par "CQFD" est immense. :P

Note que je comprends bien le fond de ton propos, c'est juste l'argumentation que tu fournis ne le sert pas énormément. ^_^

 

Par ailleurs, je pense que tu amalgames un peu vite. Le mec qui t'a piqué ton vélo l'autre nuit dans la rue ne soutiendrait pas demain publiquement un projet de loi autorisant l'appropriation sauvage de vélos, pas plus qu'il ne glisserait aujourd'hui un bulletin dans l'urne pour Al Capone. C'est un délinquant qui a totalement conscience d'agir en dehors de ce qui est socialement acceptable, et s'en cacherait demain comme il s'en cache aujourd'hui. J'aurais tendance à arguer que le fait de lui fournir plus de moyens d'exprimer le malaise de sa situation aurait tendance à diminuer sa propension à franchir la limite, mais j'avoue que ça n'a rien d'évident. (Psychologiquement, je pense qu'il se justifie en se disant que c'est "la société" qui l'a mis dans la merde et l'oblige à agir ainsi, et le fait d'avoir une vision plus positive des institutions -- parce qu'il est impliqué dedans -- pourrait éventuellement l'inciter à respecter autrui en retour... ou pas. Disons que c'est purement spéculatif, mais ça se tient aussi.)

 

Je suis d'accord que laisser à Mr. Toulemonde le loisir de décider de la politique extérieure de la France, ça craint du pâté. D'un autre côté, ça n'est pas parce qu'on réforme les institutions, et en particulier le boulot des élus du peuple, qu'on licencie au passage le corps diplomatique français, l'armée, la police, la justice, et, heu... la sécu, et... bon OK, je manque de services publics à lister parce qu'on en a plus des masses. Mais encore une fois, ça n'implique pas que Mme Durand va décider des choix technologiques opérés sur la prochaine génération de réacteurs thermonucléaires ou des seuils de pollution acceptables dans l'air ou l'eau potable. C'est le boulot des experts, dont le coordinateur politique a un mandat pour "développer les énergies renouvelables", "maintenir l'autonomie énergétique de la France" ou "limiter l'impact des pesticides agricoles sur la santé publique". Éventuellement, ce coordinateur peut avoir pour mandat de se prendre le bec avec celui qui est responsable de la politique agricole, et s'ils n'arrivent pas à s'entendre, la maîtresse va devoir écouter la version des faits de chacun et [insérer ici le processus démocratique de votre choix] décider de qui doit des excuses à son petit camarade.

 

Enfin, je suis d'accord que pour certains sujets particulièrement polémiques, ça va poser des problèmes. C'est difficile d'imaginer un progrès de société sain sur un thème délicat comme l'euthanasie ou le mariage homo, quand toutes les opinions se polarisent de manière assez irrationnelle. D'un autre côté, les familles pour tous n'ont toujours pas fini de gueuler, et les questions d'éthique liées à l'euthanasie n'ont toujours pas trouvé de réponse satisfaisante dans notre société. Donc quitte à ce que les gens râlent et que le progrès soit assez chaotique de toute manière, on peut bien essayer une autre méthode ? Qui nous dit que ça ne marchera pas ? Il faudra juste trouver de nouvelles solutions à nos nouveaux problèmes -- ce qui est en grande partie la motivation à l'origine de ce mouvement.

 

En tout cas moi, ça fait belle lurette que je soutiens qu'on perd notre temps à voter pour des gens (et plus particulièrement pour des "candidats"), et qu'on devrait élire des mandats. Je concède que l'intégrité de la personne chargé de l'appliquer a beaucoup d'importance, mais ça reste le symptôme d'un grave problème de devoir voter pour le seul type en qui on a confiance plutôt que de voter directement pour son programme...

Share this post


Link to post

Je suis d'accord que l'expérience peut etre interressante, mais pas cash dans un pays comme la France pour tout un tas enorme de raisons.

 

Si tu veux faire ce genre d'expérience y a un pays parfait pour ca : Costa Rica.

Petit pays, peu d'influence mondiale, premier pays sans armée (et ou la suppression fait partie de la constitution), héberge l'université de la paix de l'ONU, etc... ca c'est une éprouvette parfaite pour ce genre d'essais.

 

Et pour CQFD j'pourrais repondre que ce qui a sortit la France de la mouise apres la république des lumières c'est une dictature et impliquer que ca serait ptet la solution a nos problemes (a).

 

Le truc c'est qu'on a deja testé pleins de systeme politique différents, certains sont juste théorique, mais aucun actuellement n'est parfait, que ce soit la république, monarchie, dictature, oligarchie, technarchie (?), conglomérat (top kek), etc... et si certains peuvent s'appuyer partiellement sur le principe de démocratie, je pense que le modele le plus proche d'une démocratie totale c'etait le modele athénien de la grece antique ? Et encore, c'est loin d'avoir été une réussite sur le long terme, et ils etaient un nombre super réduit.

 

 

 

Je suis d'accord que laisser à Mr. Toulemonde le loisir de décider de la politique extérieure de la France, ça craint du pâté. D'un autre côté, ça n'est pas parce qu'on réforme les institutions, et en particulier le boulot des élus du peuple, qu'on licencie au passage le corps diplomatique français, l'armée, la police, la justice, et, heu... la sécu, et... bon OK, je manque de services publics à lister parce qu'on en a plus des masses. Mais encore une fois, ça n'implique pas que Mme Durand va décider des choix technologiques opérés sur la prochaine génération de réacteurs thermonucléaires ou des seuils de pollution acceptables dans l'air ou l'eau potable.

 

Le probleme c'est que dans le modele que le mec propose ca a l'air d'etre le cas, si tu veux une démocratie totale ca veut dire que c'est le peuple qui prends 100% des décisions, sinon tu retombes dans le modele républicain actuel. Alors certes t'auras toujours des diplomates, élus, etc... pour appliquer les décisions, mais ca change rien au fait que le peuple qui prendra la décision finale sera majoritaire pas/peu/mal informé, et que ca risque de partir en sucette.

 

Sans compter que si les lobbys sont actuellement tres puissants, attends de voir ce que ca va donner quand ca sera le peuple qui prendra toutes les décisions avec l'influence qu'ils ont deja sur la majorité de la population a travers les médias.

 

Donc changer de systeme politique c'est une bonne idée dans le fond, maintenant le mec qui repproche aux gens de pas avoir une vision assez large parce qu'ils gardent un modele trop proche de l'actuel j'lui ferais la meme reflexion. Il veut changer de modele politique mais plutot que de vraiment voir les choses en grand il utilise les miettes du passé et du présent pour en faire un montage grotesque plutot que de faire vraiment table rase et de réfléchir a un concept entierement nouveau.

 

Maintenant j'avoue que ca, ca demanderait un travail titanesque digne des Lumières, mais ca en vaudrait surement bien plus le coup.

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×